Revoir les métaphores pour expliquer l’ordinateur

Il y a peu, je faisais une activité créative qui commençait par cette consigne “Listez vos révoltes”.

Bien évidemment, la plupart des révoltes dictées étaient prises dans notre vie quotidienne : fin de tube de dentifrice, réveil trop difficile, trop de petite monnaie…

Mais d’une manière assez fourbe, dans mon esprit, s’est glissé une petite révolte qui n’a rien à voir : La manière dont les vendeurs essaient d’expliquer à Mme Michu ce qu’est un ordinateur.

En fait plus globalement, comment un gars qui n’y connait pas grand chose essaie d’expliquer l’informatique à Mme Michu.

Parce que l’informatique c’est un domaine magnifique où ceux qui s’y connaissent n’arrivant pas à communiquer sur ce qu’ils ont fait font tout pour que le produit lui même soit facile à comprendre. Mais comme l’Humain est humain, il va forcément demander à quelqu’un de lui expliquer. Or ceux qui s’y connaissent ne savent pas très bien expliquer alors on va demander à ceux qui ne s’y connaissent pas.

Résultat, les gens vont faire des métaphores. Génial. Mais tellement foireuses que Mme Michu ne sait toujours pas de quoi on parle.

Avant de détailler les métaphores, voyons comment, en général, le vendeur et le client se représente un ordinateur :

De l’argent à dépenser pour une boîte qui contient un processeur (des lettres et des chiffres), de la mémoire (quelques Go) et du disque dur (500Go ou plusieurs To).

Soyons clairs : Mme Michu ne voit sur l’étiquette et sur sa boîte “Go”, “Go” et “Intel Atom…”. Elle ne sait pas qu’on parle de Giga Octet, Tera Octet et que tout ça est strictement équivalent  Giga Bytes (GB) qu’on voit quand on achète la clef USB et que c’est à mettre en relation avec le Giga Bit que vous vend free.

Il ne faut pas parler technique à Mme Michu. Il faut lui dire “ça marche”, “c’est rapide”. Et le seul truc qu’à Mme Michu c’est la pub Kia (7 c’est mieux que 2).

Alors on fait des métaphores.

Commençons par comparer l’ordinateur au corps humain.

Alors on a un cerveau (le processeur par ce que c’est intelligent), on a un coeur (la RAM, parce que ça s’appelle mémoire vive donc ça permet de vivre) et … bah 500Go c’est mieux que 320Go.

Pour ceux qui ont fait un peu de biologie, on pourra dire qu’en fait l’ordinateur c’est juste une simplification extrême de notre cerveau (et uniquement du cerveau !).

Il possède trois mémoires : une mémoire rapide, efficace qui lui permet de traiter l’information (processeur) mais qui est petite (mémoire sensorielle), une mémoire qui garde le contexte, reste rapide (mémoire à court terme <=> RAM) et une mémoire à long terme assez lente mais qui garde des tonnes d’info (Disque Dur !!).

https://www.youtube.com/watch?v=7GiQuG2S26Q

Sauf que :

  • C’est trop compliqué à expliquer dans un magasin à Mme Michu;
  • Ça n’est pas suffisamment réaliste pour explique ce que c’est qu’un ordinateur qui “rame”;
  • C’est encore et toujours une explication technique;

Je me suis laissé le temps de dormir un peu, de tourner le problème dans tous les sens, et, en regardant le trumblr mon artiste est maçon, j’ai eu une idée qui m’a plu.

Je suis totalement sorti de l’idée “comparer à notre corps”.

Imaginons que nous sommes dans un atelier d’ébénisterie.

Nous avons trois postes principaux :

  • Un plan de travail où l’ébéniste possède un nombre précis d’outils;
  • Devant ce plan de travail un nombre important de petites boîtes où se trouvent des pièces à ajouter pour construire le produit final;
  • Derrière, un gros espace de stockage divisé en trois partitions : les produits qui attendent le camion, les produits pas totalement finis, le stock de pièces détachés.

Eh bien vous avez dans l’ordre les équivalents de “la vie réelle” respectivement du processeur, de la RAM et du disque dur (avec ses partitions).

Sur le plan de travail, l’ébéniste travaille vite et bien, mais il ne peut manipuler que quelques pièces à la fois.

Les bacs contenant les pièces détachés ou les bouts de produits sont rapidement accessibles et permettent de connaître le contexte du travail.

L’espace de stockage est vaste, partitionné mais les objets qu’il range sont massifs, aller les retrouver prend du temps. De toute façon il faut les chercher.

“Mon ordinateur RAM”, ça veut dire quoi?

  • Soit l’ébéniste est un débutant (un pentium II??) et il travaille trop lentement
  • Soit les bacs sont trop éloignés de l’ébéniste (cadence trop lente) et du coup l’ébéniste prend du temps à aller chercher les pièces
  • Soit les bacs sont trop peu nombreux et trop petits (pas assez de RAM), du coup l’ébéniste doit souvent se lever pour aller chercher les pièces dans le stockage
  • Soit d’un coup d’un seul, le fournisseur, le client et l’ébéniste veulent accéder au stockage, ce qui provoque une file d’attente et donc ralentit tout le processus.

Vous en dites quoi de cette métaphore?

2 thoughts on “Revoir les métaphores pour expliquer l’ordinateur

  1. Cette analogie est un peu difficile à comprendre parcela majorité des gens ne sait pas très bien comment travaille un ébéniste (moi le premier). Mais on peut résoudre le problème en remplacant l’ébéniste apr un employé de bureau

    – l’employé de bureau, c’est le processeur ;
    – la feuille sur laquelle il travaille correpsond aux registres ;
    – les autres feuilles sur son bureau et le contenu des tiroirs, ben c’est le cache (pas très proche du fonctionnement d’un vrai cache, mais ca passe) ;
    – la RAM, c’est l’armoire d’archive placée à coté du bureau ;
    – le disque dur, c’est les archives de l’entreprises localisées dans une pièce à part.

    • Je pense que le problème de cette métaphore c’est qu’elle va déjà très loin. On parle de cache, de registres…
      J’ai beau programmer depuis une dizaine d’année maintenant, cela ne fait que quatre ans que le mot “registre” fait partie de mon vocabulaire. Et je n’en ai que rarement l’utilité. En électronique numérique, tout le temps, en informatique de manière très sporadique.

      J’ai pris l’ébéniste parce que c’est ce que mon imagination m’a donné à ce moment là et que j’ai tiré ce fil là plutôt que de changer de métier.

      Pour tout te dire, plus j’y réfléchis et plus je vois la comparaison avec l’ouvrier qui travail à la chaîne, ou en lean, plus efficace.

      Mais je pense que pour expliquer à tous l’ordinateur, même les moins techniques, il faut en rester au triptique processeur/RAM/HDD avec à la limite la carte graphique.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *